UFR Droit, Sciences sociales, Économiques et de Gestion | Università di Corsica

Droit

La filière Droit accueille chaque année en moyenne 550 étudiants de la capacité au doctorat.

LA CAPACITE EN DROIT

  • La Capacité en droit est une formation en deux ans qui permet à une personne qui n’est pas titulaire du baccalauréat d’intégrer la Licence de droit (L1 ou L2 suivant les résultats). La formation se fait à distance avec un accompagnement présentiel à Corte.

LES LICENCES

Une diversification de l’offre.

  • La Licence de droit est une formation en trois ans. Elle donne les bases d’une culture juridique classique assortie d’une adaptation locale (culture et langue corse, histoire du droit et anthropologie juridique de la Corse, institutions de la Corse contemporaine) et d’un enseignement des langues étrangères (anglais, espagnol, italien et arabe). Les étudiants peuvent obtenir une certification CLES pour ces trois premières langues et une certification en informatique (Pix).

  • La Licence d’administration publique accueille pour une année des étudiants titulaires d’un bac + 2 issus d’un autre cursus que le droit qui désireraient s’orienter vers les concours administratifs ou qui envisageraient une formation en master de droit des collectivités territoriales (sur dossier). L’inscription n’est autorisée qu’après examen des dossiers des candidats

  • La licence professionnelle métiers de l’immobilier, gestion et administration de biens permet à des étudiants de L2 droit ou à des étudiants titulaires d’un bac + 2 de suivre une formation spécialisée à vocation professionnelle avec l’objectif d’assurer des fonctions au sein d’un cabinet de syndic ou d’une structure en charge du logement social. Cette formation est ouverte en alternance. L’inscription n’est autorisée qu’après examen des dossiers des candidats.

  • La licence professionnelle métiers de l’administration et des collectivites territoriales permet à des étudiants de L2 droit ou à des étudiants titulaires d’un bac + 2 de suivre une formation spécialisée à vocation professionnelle permettant d’exercer dans le secteur public. L’inscription n’est autorisée qu’après examen des dossiers des candidats.

LES MASTERS

En master et doctorat, l’UFR s’est historiquement appuyé sur le droit des collectivités territoriales et sur le droit notarial. Progressivement l’UFR a complété son offre avec un master justice, procès et procédures, un master de droit des affaires et un master droit du numérique.

Les masters sont en relation avec deux centres de recherche : l’Equipe Méditerranéenne de Recherche Juridique (EA 7311 EMRJ) et l’unité mixte de recherche Lieux, identité, espaces et activités (UMR CNRS 6240 LISA).

L’ouverture à l’international présente avec le dispositif Erasmus de mobilité des étudiants et des enseignants, avec l’accueil de professeurs invités (Tunisie, Espagne, Liban, Belgique, Itale, etc.) est favorisée dès la licence avec la mise en place de cours de droit français en italien et en anglais et en option des cours d’introduction au droit anglais.

  • Le master droit des collectivités territoriales permet en deux ans de se spécialiser en droit public. Cette formation est ouverte en 2e année à l’alternance. La deuxième année du master n’est pas de droit.

  • Le master droit notarial est tourné vers la profession notariale mais il peut permettre également à des étudiants qui souhaiteraient se spécialiser en droit de la famille ou en droit immobilier d’acquérir de sérieuses connaissances. La deuxième année du master n’est pas de droit.

  • Le master justice, procès et procédures offre aux étudiants une formation approfondie dans le domaine contentieux (civil, pénal, administratif, européen, arbitral). La deuxième année du master n’est pas de droit.

  • Le master droit des affaires, permet aux étudiants d’approfondir leurs connaissances en droit commercial, de la concurrence, fiscal, social. Une part importante est réservée à l’internationalisation des questions juridiques (droit international privé) à l’enseignement des droits étrangers (anglais et italien) et des langues. La deuxième année du master n’est pas de droit.

  • Le master droit du numérique, parcours services et tiers de confiance numériques est une nouvelle formation qui ouvre les étudiants vers de nouvelles compétences liées à l’importance du numérique et des emplois nouveaux au sein des entreprises. La deuxième année du master n’est pas de droit.

LE DOCTORAT

Les centres de recherche accueillent des étudiants en doctorat et leur permettent parfois de disposer de financement pour la réalisation de leur thèse.

Pour plus d’information reportez-vous aux sites internet des centres de recherche et de l’école doctorale de l’université de Corse.

Page mise à jour le 04/03/2019 par HORTENSIA FABIANI